Comment se déroule une séance d'hypnose?

Mis à jour : 18 nov. 2019

La séance d’hypnose à proprement parler dure environ une demi-heure et comporte trois étapes principales.


Tout d’abord une phase « d’induction » durant laquelle le praticien détourne puis capte l’attention du patient. Puis, la transe hypnotique à proprement parler, dans laquelle celui-ci se trouve particulièrement réceptif à la suggestion. Enfin, la phase de réveil ou de sortie de la transe.


Lors de la phase d’induction, l’hypnothérapeute focalise l’attention du sujet pour l’entraîner à se détacher progressivement de son environnement.

Il lui demande de fermer les yeux, de se concentrer sur la position de son corps, sur les bruits ambiants ou de faire appel à diverses autres méthodes pour parvenir à ce détachement.


Le thérapeute invite par exemple le patient à se remémorer un souvenir agréable en se concentrant sur les moindres détails. Celui-ci peut décrire en quelques mots le souvenir ou simplement signaler qu’il l’a trouvé. Le praticien utilise alors le registre lexical et les expressions appropriés pour évoquer des odeurs, des couleurs, des sons et l’inciter à « revivre » les sensations associées à ce souvenir. Les interactions du sujet avec ce qui l’entoure se réduisent alors peu à peu : il se coupe petit à petit de la réalité de ses perceptions auditives, visuelles, tactiles… jusqu’à « perdre le contact » avec le monde extérieur.


Sa respiration et son rythme cardiaque ralentissent, son corps est engourdi et immobile. Le processus hypnotique est activé. Dans cette phase de « dissociation » (ou de « confusion »), les perceptions physiques se détachent des pensées. L’isolation sensorielle est telle que le sujet ne sent plus son corps.

Ce phénomène d’analgésie naturelle est précisément exploité par les hypnothérapeutes dans le traitement de la douleur. Plus profondément dans la transe hypnotique, la sensation de fatigue musculaire disparaît et le sujet peut tomber en catalepsie : il perd la faculté de contraction volontaire de ses muscles et se fige en plein mouvement. Le corps entier se retrouve bloqué dans une position définie.


Les hypnotiseurs de spectacle jouent de cet état particulier chez les volontaires pour amuser le public. À ce stade, le sujet est particulièrement réceptif aux suggestions de l’inducteur, qui peuvent moduler ses perceptions sensorielles, sa mémoire, sa volonté ou sa notion du temps. Le praticien entre alors dans la phase thérapeutique, pendant laquelle il énonce des suggestions de changement et de guérison au patient.

À la fin de la séance, le thérapeute attire l’attention de son patient sur des repères physiques du moment et du lieu pour lui permettre de sortir en douceur de la transe. Il lui demande de respirer profondément, d’ouvrir les yeux et de s’étirer pour l’amener à revenir à la réalité.

Souvent les patients sous-estiment la durée réelle de la séance. L’horloge interne se dérègle pendant la transe hypnotique, donnant l’impression que le temps s’écoule plus lentement.


Observée de l’extérieur, une séance d’hypnose peut laisser penser que seul l’hypnotiseur parle et agit. Celui-ci se prête à une sorte de long monologue, inspiré de ce qu’il sait du vécu du patient, entrecoupé d’injonctions.

Tout se passe comme si le sujet acceptait de laisser l’hypnotiseur parler à sa place. Le praticien se fait le porte-parole de l’état interne du patient et c’est par ce biais qu’il peut introduire des suggestions.

En réalité, les messages qui sont adressés au sujet sont souvent susceptibles d’avoir plusieurs significations possibles, et c’est lui qui choisit de les interpréter d’une manière ou d’une autre.





24 vues

Me suivre et partager

Nathalie JUGLARET

Praticienne en hypnose ericksonienne et PNL

17, Place Charles de Gaulle

69 960 CORBAS

Tel : 06 29 16 38 15

E-mail : nj.hypnose@gmail.com

Jours et horaires d'ouverture du cabinet :

Mardi : 9h-20h

Mercredi : 9h-20h

Jeudi : 9h-20h

Samedi : 9h-17h

  • Facebook - White Circle
Doctolib.png

www.nj-hypnose.com ​© 2018-2020 créé par  Nathalie JUGLARET Praticienne en hypnose et PNL.

diplômée et certifiée par la Fédération Française d’Hypnose et Thérapies Brêves (FFHTB)

A lire attentivement : il est important de se rappeler que je ne suis pas médecin, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Toute question d'ordre médical est à poser à votre médecin. Je ne délivre aucune prescription.

Mentions légales